Comme un goût de vacances

30 août 2016 1 commentaire

Cet été, nous avons changé nos habitudes. Des habitudes bien installées depuis presque 10 ans. Nous avons transformé notre Palmyre-Les Mathes habituel, par la Croix Valmer pendant 1 semaine de vacances. Cela vous parait certainement étrange que je commence cet article comme un gros bouleversement dans nos vies, et pourtant, s’en était bien un !

Tout d’abord, il y a la route. La fameuse route du sud. Comme nous apprécions chaque année nos 3 heures de route jusqu’en Atlantique, il a bien fallu s’organiser pour les 10 heures qui nous attendaient jusque dans le sud. Premièrement, nous avions fait en sorte de ne pas trop faire déborder les bagages sur mini-nous, le pauvre. Mais autant vous dire qu’il nous était impossible de caser qui ou quoi que ce soit de plus à côté de lui à l’arrière. À sa gauche, un énorme sac de jouets que zou a trouvé intéressant de dévirer dès le début du voyage, et à ses pieds, notre garde mangé…

Nous voilà parti pour cette nouvelle aventure, celle que l’on attendait depuis très longtemps, des promesses de nouveaux souvenirs qui allaient nous remplir la tête, et surtout celle de notre choupinou. Avant tous ces souvenirs merveilleux, nous avions fait à l’allée, le choix d’une route moins chère, légèrement plus longue que l’autoroute. Nous étions fiers de nous de prendre cette route, jusqu’à ce que nous prenions tous les virages avant Rodez, après le petit déjeuner… Vous vous souvenez, plus haut je vous ai parlé du garde mangé au pied de mon fils ? Et bien imaginez ce garde mangé, après un bon biberon chocolat de 270 mL, à la fin des virages, en entrant dans les bouchons de l’autoroute, à 20 km de la prochaine aire… Avez vous bien la situation en tête ? Un réel bonheur. Pauvre petit zou qui ne faisait que répéter « vomis, vomis vomis !!! » Ce qui était sûr à cet instant précis, c’est que nous prendrions l’autoroute hyper chère mais hyper sans virage au retour.

IMAG2097

Et nous sommes finalement arrivés. Cela faisait tellement longtemps que nous n’avions pas eu ce paysage comme horizon : la mer, les palmiers, et en fond sonore : les cigales !! Que demander de plus ? Tout pourrait être si simple, mais pour ma part, il m’a fallu un peu de temps pour prendre mes marques, trouver de nouveaux repères pendant une semaine. Je suis partie avec ma belle famille. Eux, connaissaient déjà le coin, même s’ils n’y étaient pas venu depuis très longtemps. Moi, mes marques, elles sont au Lavandou, à Bormes-les-Mimosas. La Croix Valmer, je ne connaissais pas. De plus, quand je pars avec zou, quand nous n’avons que 3 heures de route, je me dis que s’il est malade, en peu de temps nous sommes chez nous. Dans le sud, malade = pas le choix, on reste – grosses chaleurs – … Par chance, tout s’est très bien passé, une petite toux, mais très légère et qui est passée très rapidement.

IMAG2126IMG_20160813_152125

Alors, qu’avons nous bien pu faire pendant une semaine ? Tant de choses, tant de souvenirs à jamais dans nos esprits. Certainement le plus beau de tous qui nous marquera pendant longtemps, et le plus tendre, est notre zou qui venait dormir tous les matins avec nous, pour ne pas réveiller le reste de la famille. Puis, après un bon dodo, debout sur le lit, nez collé à la moustiquaire de la fenêtre aux volets ouverts, à regarder papi et mamie qui se trouvaient sur la terrasse, ninnin à la main et tétine au bec avec un immense sourire et des cernes témoins de nuit chaudes et agitées. Mon dieu qu’il est beau ? Est-ce objectif de la part d’une maman de trouver son fils magnifique ? Bien sûr…

IMAG2146

Pour écrire cet article, je suis obligée d’avoir les photos sous les yeux afin de me remémorer tout ce que nous avons fait. Bravo la mémoire ! Zou a appris a nager le chien, et il le nage très bien ! il s’essouffle tant qu’il peut, il tourne, il saute, il « nager, nager, nager !!! » Bref, l’éclate. Impossible de le reprendre dans nos bras comme au début des bébés nageurs où il ne voulait pas nous lâcher. Maintenant, il nous pousse, et il trace son chemine dans la piscine. D’un côté c’est drôle, d’un autre c’est assez effrayant de se dire que brassard ou pas, s’il voit une piscine, malgré nos interdictions diverses somations, il sautera ! Il va falloir surveiller +++

Mon sac d’activités. Qu’est ce que c’est ? ce sac, je le chéris. Il me suis partout, j’hésite même à le mettre dans la voiture pour les 12h-14h pendant les journées boulot. Il y a tout ce que j’aime fait en ce moment ! À part la machine à coudre qui n’est pas déplaçable dans ce sac malheureusement, et chéri aurait crisé si je l’avais emmené. Vous imaginez vous, le sac de plage à côté de la machine à coudre dans le coffre ??? lol. Premièrement, ce sac est super bien rangé, je suis seule à m’y retrouver. Il y a de quoi dessiner, de quoi faire de l’aquarelle, de quoi tricoter, de quoi regarder un film sur la tablette, de quoi fabriquer des petits bijoux (à venir dans le shop si j’arrive à me séparer de mes créations…), de quoi se mettre du vernis, de quoi rendre joli mes petits pieds si fatigués… Bref, je L’A-DO-RE !!!

IMAG2134

Évidemment, il y a la mer. Haaaa la mer !!! Zou ne connaissait que l’Atlantique où il n’est pas toujours évident de se baigner, de part la fraicheur de l’eau, mais aussi part les vagues qui peuvent être fortes et rapidement dangereuses. Ici, tout va bien. On pose la couche-piscine dans le sable au bord de l’eau, et on fait des châteaux « pien de châteaux !!! » L’eau est chaude, 26 degrés c’est impeccable, et hop, on court on court on court et on saute dans la vague !!! Fabuleux, quelle éclate pour notre petit zou. Et les beignets ??? À la Croix Valmer, déception, je n’ai pas entendu le fameux « chichi, beignets, chouchou…beignets aux pommes au chocolat…allons y les bons beignets !!!« , mais les roulottes Mascotte et autre étaient bien là ! Mais qu’ils sont bons ces beignets. Nous avons beau savoir qu’ils sont comme ceux dans nos boulangeries, voir pire, ils ont tout de même un goût différent sur la plage. Comme un goût de vacances… (ci-dessous, une petit vidéo d’un vendeur de beignet qui m’aurait fait bien plaisir de croiser 🙂 )

IMAG2333

IMAG2217

Après ces journées déjà bien chargées, il y a les soirées. Heureusement que Zou dort depuis 2 ans, car il a épuisé son quota sommeil en 1 semaine de vacances. Ce fut manèges, pêche aux canards (encore et toujours, on ne s’en lasse pas…), Port Grimaud, restaurants, visites de sa super petite cousine et son super grand tonton, et feu d’artifice. Son premier ! Que nous étions bien, tous les 3 dans les bras, à le regarder ce feu. Par sécurité, nous avions choisi de rester sur la terrasse et ne pas aller dans les rues. Nous nous sentions seuls au monde et c’est là que j’ai ressenti, encore une fois, cette chance d’être maman !

IMAG2187

IMAG2178

IMAG2201

Finalement, après tous ces bons moments, ces repas terrasses, ces danses des canards avec tonton, ces « images barbapapa » (son puzzle fétiche), il fallait rentrer. J’étais bien là-bas, mais je suis aussi très bien chez moi. Et puis nous avions les 3 jours airbnb la Rochelle (article disponible)… qui m’ont fait regretter le sud ! Nous avons conclu nos vacances par 1 journée à la Palmyre (oui il faut tout de même y aller, même un tout petit peu), famille presque au complet, apéro terrasse et plage !!! Les larmes sont montées en partant, mais nous nous sommes consolés en pensant aux travaux que nous avons à terminer jusqu’à décembre (pas plus, sinon le moral et le compte ne tiendront plus), qui vont certes nous demandons de l’énergie et du temps, du temps que nous ne passeront pas avec notre fils (même si nous faisons au mieux) mais qui nous promettent des jours meilleurs. Les travaux dans cette partie de la maison seront d’ailleurs sujet pour un futur article.

IMAG2339

Sur ce, je vous souhaite à tous une très belle soirée, et espère vous revoir très prochainement. Où partirons nous l’année prochaine ???

–Bien affectueusement–

Charlène (wouah elle signe de son prénom !!!)

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire

Nos vacances dans le sud 2 septembre 2018 at 21 h 48 min

[…] à 1 heure de là, près de Cavalaire : la Croix Valmer. Quand nous y sommes allés il y a 2 ans (voir article) je n’y avais pas remis les pieds depuis 15 ans. Cette année là, c’était un peu dur […]

Répondre

Laissez un commentaire