une bonne et heureuse année 2017

1 janvier 2017 3 Commentaires

Je vous souhaite à tous et à toutes une bonne et heureuse année. Évidemment, j’accompagne cette bonne année de « tout le bonheur du monde« , de « merveilleux moments« , mais surtout, et je pense que c’est le principal, d’une »bonne santé« . Comme une collègue m’a dit, « je vous souhaite un peu plus mais surtout pas moins« .

Je ne sais pas ce qui cloche chez moi. Quand les fêtes de fin d’année approchent, je suis heureuse, j’adore voir les illuminations de noël, aller au marché du noël, faire la liste des cadeaux pour le père noël (…), puis, quand le jour-J pointe le bout de son nez, vient la nostalgie et finalement la colère d’être obligée d’être heureuse et d’avoir le sourire parce-que ce sont des jours de fêtes, et les jours de fêtes il faut être heureux ! qui a décrété que le 25 décembre et le 31 décembre il fallait être souriant à s’en décrocher la mâchoire ? Je suis ravie pour ceux qui le sont, tant mieux pour eux. Heureusement qu’ils existent sinon le monde serait rempli de gens tristes et chiants comme moi. Ce sont des dates où je pense à tous ceux que j’aime, et tout ceux que j’ai aimé, qui sont bien évidemment toujours dans mon cœur, mais malheureusement qui ne sont plus de ce monde. Alors oui, je sais, il y a ceux qui sont encore présents et vivants et dont il faut profiter au maximum, mais c’est en quelques sorte mon petit moment de recueillement.

Quand j’étais enfant, nous faisions sur un weekend le noël dans mes 2 familles (paternelle et maternelle). C’était extra ! Dans la première famille, celle du 24 décembre, nous mangions comme 15 et nous étions pourries gâtées ma sœur et moi ! Et dans la deuxième, je retrouvais tous mes cousins cousines (nous sommes trèèèès nombreux), ainsi que mes oncles et tantes, et surtout, mes grands parents. Nous tenions à peine dans leur maison, qui, même spacieuse, suffisait à peine à loger tout ce petit monde. L’ouverture des cadeaux n’y était même pas importante car ce qui comptait c’était de se retrouver. Maintenant, nous avons tous grandi. Nous avons, pour certains, des enfants. Nous nous sommes éparpillés dans la France entière, et je ne vois même pas comment il serait envisageable de refaire des noëls tous ensemble. Une quarantaine de personnes, vous imaginez ? Ce serait merveilleux, mais fou ! À bon entendeur pour mes cousins cousines qui me liront 😉

En revanche, il ne faut pas m’en vouloir, mais j’ai perdu depuis bien longtemps cette magie de la nouvelle année. Il y a tout de même quelque chose de bien qui a changé depuis la naissance de mon fils, c’est que je ne pleure plus à chaque « 5, 4, 3, 2, 1… BONNE ANNÉE !!! Je ne pleure plus car j’ai la chance d’avoir un amoureux qui m’aime et que j’aime au moment du décompte, et que je sais que dans la minute qui suit, nous allons embrasser l’amour de nos vies, petit e. On fait le bilan sur notre année. on se dit qu’on a bien avancé, mais il reste tant de choses à faire encore, d’épreuves à passer, et mon bébé qui ne s’arrête pas de grandir et qui un jour m’appellera sa « petite maman » car il fera 2 têtes de plus que moi (il me le dit déjà d’ailleurs, snif)… Vous visualisez cette satanée dépression qui me mordille la cheville ? J’ai mis 20 ans à faire une vraie Saint Sylvestre. Pas un réveillon où on me case dans une famille d’amis (qui au passage étaient des amours) car on ne sait pas quoi faire de moi ce soir là (papa, maman, vous avez fait comme vous avez pu, je vous aime), ou encore avec des amis qui se sont avérés ne pas l’être vraiment… 5-4-3-2-1 BONNE ANNÉE ! Et après ? et bien dans l’heure qui suit, on reçoit et envoie des messages de vœux de nouvelle année (ou pas), et puis on va se coucher, et on se lève le lendemain avec ce pincement au cœur du « c’est reparti pour une année« . Une année à bosser, à ne pas avoir autant de vacances que l’on souhaiterait car on n’a pas choisi le métier qui donne + de 25 CP par an. Mais en même temps c’est une année à voir grandir notre petit amour, et à continuer d’aimer mon âme sœur en se disant que cette année on essaiera de faire un peu mieux que la précédente…

Nous sommes le 2 janvier aujourd’hui, et les fêtes paraissent déjà bien loin…

**Bécots Bécots**

Charlie

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Commentaires

Charlotte 3 janvier 2017 at 22 h 37 min

Bonne année et bonne santé surtout à toi et ta famille.
Depuis que je suis maman j’aime beaucoup Noël auparavant cela me rendait un peu triste car j’ai passé quelques Noël toute seule cause problème de famille.
Je partage ton avis sur le 31 on pourra ne rien faire je m’en fiche un peu. C’est un soir comme les autres.

Répondre
juste1maman 3 janvier 2017 at 23 h 03 min

Je te souhaite à toi et à ta famille tout ce que l’on peut souhaiter de meilleur, et que cette année soit riche en instants de bonheur, et en articles bien sûr 😉
Je n’ai pas la magie, mais dès Noëls seul(e) c’est vraiment triste…Heureuse pour toi que tu te rattrapes.
merci à toi

Répondre
Une bonne et heureuse année 2018 14 janvier 2018 at 22 h 33 min

[…] : vous pouvez relire mon article de la nouvelle année 2017 si vous souhaitez rajeunir d’un an […]

Répondre

Laissez un commentaire