tout quitter

4 octobre 2018 4 Commentaires

N’avez vous jamais eu envie de tout quitter du jour au lendemain ? Attention, quand je dis tout quitter, je ne parle ni d’abandon de domicile ni d’homme et encore moins d’enfant. Non, je parle de plaquer les boulots et partir en famille sur une île et de faire des petits jobs qui demandent moins de prises de tête et moins de stress ? Moi, c’est souvent que j’y pense et que j’envie ceux qui prennent leur courage à deux mains, qui quittent tout et qui témoignent leur bonheur sur M6 le dimanche soir !

–LE POUR ET LE CONTRE–

Mon homme et moi sommes complémentaires. Il est l’eau je suis le feu, il est la douceur je suis le tonnerre, il est aussi la tête en l’air et moi celle à  trop penser… (aucune pub de la chanson de carla bruni n’est gérée par cet article)… Bref, nous nous sommes bien trouvés. Cependant, il y  a un point sur lequel nous ne sommes pas du même point de vu : tout quitter. Pourquoi ? Parce qu’il est la prudence et moi l’insouciance. Je serai prête à tout abandonner, emmener mon fils et mon homme sous le bras, partir au bord de l’eau (c’est mon point de ralliement), loin de tout et de tout le monde, afin que l’on puisse mettre nos pieds dans le sable en se levant le matin.

Certes, j’aime mon confort. J’adore ma maison. Je sur kiffe ma campagne. Mais les seuls sons qui m’apaisent sont la respiration de mon fils, et le bruit des vagues. Je disais plus haut que mon homme et moi étions très différents sur ce point car je pense qu’il ne me suivrait pas dans un tel projet. Il ferait tout pour me ramener à la raison. Il l’a déjà fait une fois, il y a 12 ans, quand nous ne sommes pas partis à Pau (et ce fut une bonne idée).

–SI UN JOUR–

A contrario, si un jour il me disait « mon cœur, on quitte tout, est ce que tu me suis ? » Sans hésiter je lui réponds oui. Pourquoi ? Tout simplement parce que lui et mon fils sont mon monde, et même si nous perdons notre confort, notre bureau, notre chambre, notre douche… nous reconstruirons notre cocon ailleurs. Quand je vous dis cela j’ai cette image : nous 3 face à l’océan (je répète, j’ai besoin des vagues), dans un autre pays (sous le soleil évidemment), du sable blanc, des palmiers, notre petite maison pas très loin derrière nous et surtout, SURTOUT, plus aucun souci à l’horizon…

J’ai tout pour être heureuse et je le suis sincèrement. Mais nous avons tous des fantasmes et celui-ci est le mien.

Et vous, quel est le votre ? Si vous ne pouvez pas le décrire ici, faites le anonymement, ou par mail 🙂

**A bientôt**

Charlie

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Commentaires

Charlotte 5 octobre 2018 at 7 h 52 min

C’est un rêve qui n’est pas inaccessible. Y a des villes attractives au bord de la mer. Je pense à Nantes et bordeaux qui sont les villes où il fait bon vivre. Je comprends ton besoin car je ne peux vivre autre part qu’au bord de l’eau.

Répondre
juste1maman 5 octobre 2018 at 8 h 36 min

Ha non mais attend, je t’arrête : pas en France !!!!

Répondre
charlotte 10 octobre 2018 at 10 h 55 min

Ah oui là c’est autre chose

Répondre
juste1maman 10 octobre 2018 at 11 h 01 min

Tu m’accompagnes ?

Répondre

Laissez un commentaire