Tétine et nin-nin

27 juin 2019 2 Commentaires

Afin que mon fils ancre bien que la vie n’est pas un long fleuve tranquille, nous lui avons retiré tétine la nuit de ses 5 ans.

— NIN-NIN —

Pendant ma grossesse, nous avions acheté un « possible » nin-nin pour notre petit garçon. C’était sans compter les 3000 autres peluches qui sont venues rejoindre notre maison.

Nous avons donc posé sur son berceau un nin-nin différent tous les 2 jours. Après quelques temps et recherche de son précieux, son choix s’est donc posé sur nin-nin « super héros ». Nous l’adorons, mais nous avons détesté les parents qui nous l’ont offert ! Et oui, des fois on achète un doudou au hasard qu’on offre parce qu’on avait prévu un cadeau depuis longtemps. Sauf qu’entre temps, la collection s’est arrêtée (il vient de chez doudou & compagnie) et qu’il était introuvable dans les magasins.

Il était impossible d’envisager une vie à un seul nin-nin (j’en ai froid dans le dos rien que d’y penser). Nous avons donc mené une investigation sans relâche jusqu’à finalement trouver notre précieux sur internet. Les 2 nouveaux comparses nous ont coûté une blinde, mais la paix et la tranquillité n’a pas de prix (les hurlements d’un enfants : si !).

Depuis 5 ans maintenant, nos 3 nin-nin mènent à bien leur mission. Chacun son rôle :

  • le plus gros pour le dodo et la sieste à la maison
  • le sosie pour la sieste à l’école
  • le plus grand pour les voyages

Nous lui avons promis qu’il garderait nin-nin autant qu’il le souhaitera, même quand « il sera papa » comme il dit… J’ai tout de même hâte de pouvoir en chaparder un pour pouvoir dormir avec son odeur (celui-là ne sera plus jamais lavé).

— TÉTINE —

Pour tétine, c’est une autre histoire. Notre choix s’était porté sur la marque Mam que je trouvais en pharmacie vers chez nous, et qui proposait la petite boîte stérilisante au micro-onde. Un vrai atout pour moi.

Voyant les 5 ans approcher, nous avons commencé à lui glisser l’idée de ne plus prendre tétine ni pour les dodos, ni pour l’école, ni pour les voyages… Nous avions pensé que l’idée de la laisser au Père-Noël pouvait faciliter la chose. Autant vous dire que les grosses larmes faisant leur apparition, nous avons vite cédé.

Les 6 mois qui séparent Noël de son anniversaire furent très enrichissants. Les copains ont, les uns après les autres, mis tétine de côté en vivant assez bien cette séparation. Il a donc de lui-même annoncé à tout le monde qu’à ses 5 ans il ne garderait que nin-nin et qu’il laisserait tétine. Mais la fierté de l’annoncer à laisser place à une crise d’addiction et un sevrage très difficile en pleine nuit. J’étais désemparée de voir mon fils utiliser les mêmes astuces que les drogués dans le simple but « d’avoir sa dose ». Tout y est passé :

  • la contorsion du corps
  • les hurlements
  • les larmes qui coulent à flot
  • les « mamans je veux des câliiiiiiiins »
  • les « papas tu n’es pas resté assez longtemps »
  • mais encore « la tortue (veilleuse) elle fait du bruit »
  • évidemment les « j’ai besoin de tétine d’amour »

La comédie a duré 45 min. C’est la première fois en 5 ans que nous assistions à cela. Je déteste voir mon petit dans cet état de démence, tristesse et colère à la fois. Ça me fendait le coeur. Je comprenais tellement cette douleur que j’ai déjà ressentie tant de fois dans ma vie… Mais comme c’est le plus fort et le plus mignon de tous les petits garçon du monde, il s’en est finalement sorti comme un chef et commence déjà à l’oublier (en 4 jours). Quelques mauvaises habitudes du genre retirer la tétine pour boire mais on en rigole donc tout va bien.

— FINALEMENT —

Peut-être vais-je me faire lyncher d’avoir enlevé cette tétine, mais ses dents sont précieuses (je parle en connaissance de cause). Il a toujours le bonheur du biberon de temps en temps le matin, ça rattrape un peu.

Cet arrêt tétine m’a permis de redécouvrir le visage de mon fils la nuit. Son doux minois n’est plus caché derrière cette masse plastifiée, et cela m’a confirmé (en toute objectivité bien sûr) qu’il est le plus beau petit garçon du monde !

**À bientôt**

Charlie

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Commentaires

charlotte 4 juillet 2019 at 11 h 00 min

Un passage pas facile, pour le grand ça fait vite réglé à ses deux ans et demi et la pour la petite, j’espère y arriver aussi bientôt

Répondre
juste1maman 4 juillet 2019 at 11 h 04 min

Whoua il a géré comme un chef super tôt !!! Bravo

Répondre

Laissez un commentaire