Arrêt de travail vs congés payés

12 février 2019 4 Commentaires

Pour des raisons personnelles, j’ai subi en peu de temps plusieurs interventions chirurgicales? Qui dit hôpital, dit arrêt de travail, mais dit aussi jour de carence…

— JOUR DE CARENCE —

Je travaille dans le secteur privé, je ne suis ni cadre ni agent de maîtrise, et j’ai des jours de carence. Jusque-là, je pensais que tout le monde connaissait ce point noir lié à un arrêt de travail, mais je me suis déjà vue expliquer à une amie ce qu’était un jour de carence. Vous saviez que c’était possible de ne pas connaître ça ? Heureusement que j’étais assise ce jour là…

Dans le public, il me semble qu’il n’y en a qu’1, mais je peux me tromper, n’hésitez pas commenter. Pour ma part, j’en ai 3 ! 3 jours, vous vous rendez compte ? Quelles sont les conséquences d’avoir autant de jours de carence pour chaque arrêt de travail ?

— ARRÊT DE TRAVAIL —

Quand vous n’avez vraiment pas le choix (comme pour une intervention chirurgicale), vous êtes obligé de vous arrêter le jour-J. Mais qu’advient-il du lendemain ? Et bien vous vous tracassez toute la nuit à vous demander s’il vaut mieux être arrêtée mais perdre gros sur son salaire. Vous vous fâchez avec votre compagnon qui vous dit que c’est stupide de vouloir retourner au travail aussi vite.

Alors, après avoir pesé le pour et le contre, vous retournez au travail. Vous avez certainement besoin de plus de temps pour vous remettre de votre anesthésie, mais ce trou béant de 3 jours dans le salaire est l’équivalent d’une semaine de nourriture pour votre famille, vous ne pouvez donc pas vous le permettre. Mais si vous y retournez et que vous tombez de fatigue, vous vous refaites arrêter ? Et vous repartez sur 3 jours de carence…

Voilà pour moi la grande différence entre avoir 1 jour, et 3 jours : quand vous avez 3 jours, vous retournez au travail même mal en point parce que financièrement ce n’est pas possible de faire autrement. Si nous n’avions qu’une seule journée de carence, évidemment que certaines personnes en profiteraient et s’arrêteraient plus souvent pour des raisons qui n’en valent pas la peine. J’en suis bien consciente. Mais au final, nous revenons à notre poste affaibli, ou avec une grippe hyper contagieuse et j’en passe… Un jour, une personne (qui avait 0 ou 1 jour de carence) a dit à une de mes collègues malade : « c’est courageux de venir au travail dans cet état ». Je me suis évidemment emportée en expliquant que ce n’était pas par courage mais par défaut de pouvoir faire autrement !

— CONGÉS PAYÉS —

Quand 3 jours de carence font trop mal au salaire (car équivalent à poser 3 jours sans solde) vous avez l’option de poser des jours de congés payés. C’est cette option qui fait que je rumine chaque veille de reprise de travail après une intervention. Oui, au lieu d’être arrêtée 2 jours, j’aurais préféré poser 2 journées de congés payés, mais j’ai déjà cramé beaucoup de jours cette année pour les diverses maladies de mon fils, et les 2 seuls jours restants sur mes 25 me permettront de poser un petit weekend de Mai. Evidemment, je peux poser en anticipé, mais qui sait ce que l’avenir nous réserve ? Qui me dit que l’année prochaine ces 2 journées ne seront pas cruciales et indispensables ? Et toutes les entreprises ne le permettent pas…

Quand on regarde les choses autrement, vous ne trouvez pas ça dégueulasse de devoir prendre sur vos congés pour une opération que vous ne pouviez pas éviter ? On parle de notre santé physique et mentale, nous ne devrions pas à avoir des choix aussi stupides à faire !

Bien évidemment, je ne vise personne, c’est la société qui est comme ça et qui fait que nous ne sommes pas égaux face à la maladie. 

— VERDICT —

Pour cette fois, j’ai pris les 2 jours en arrêt. Je suis crevée. J’ai pas mal de douleurs suite à l’intervention, quelques étourdissements qui me font flipper par moment et je vais pourtant avoir besoin d’être en forme très prochainement. Alors sur ce je vous laisse, j’ai 1 litre de jus d’orange vitaminé à faire couler dans mes veines, c’est bon pour la santé et moins cher que des jours de carence.

** A tôtbien **

Charlie

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Commentaires

Moaman 12 février 2019 at 23 h 15 min

Hello,
Moi aussi je travaille dans le privé donc les 3 jours de carence et c’est clair que ça fait très mal.
Du coup dans mon travail mes collègues m’ont dit plusieurs fois de me débrouiller pour m’arrêter au moins une semaine pour ça vaille le coup de s’arrêter mais bon c’est pas mon genre.

Répondre
juste1maman 12 février 2019 at 23 h 23 min

Oui on m’a effectivement déjà expliqué l’astuce, mais l’arrêt de travail me fait le même effet que quand je ratais une journée d’école : stressée et finalement incapable de me reposer pour me soigner !!!

Répondre
charlotte 13 février 2019 at 9 h 10 min

Je suis fonctionnaire et je suis pour le jour de carence car ici il y a des abus. On se met en arrêt pour un rien.

Répondre
juste1maman 13 février 2019 at 9 h 21 min

LE jour oui, 3 c’est vraiment trop…

Répondre

Laissez un commentaire