Domicile or not domicile ?

24 octobre 2016 4 Commentaires

Je me suis toujours demandée si je serai plus heureuse et plus épanouie en travaillant à domicile, ou s’il était encore pour moi bien trop important « d’aller au travail ».

Quand je flâne sur internet, à lire les autres blogs, je me rends compte que bien souvent, les mamans (ou les papas), sont soit parents au foyer, soit travaillent à domicile. Je n’en ai pas encore croisé beaucoup qui « allait » au travail. Il faut dire que pour pouvoir tenir un blog régulièrement, il faut avoir du temps. Beeaaauuuucoup de temps !

imag2711

Je n’ai qu’un petit garçon pour l’instant. C’est un amour. Comme de nombreux autres enfants, il va chez sa tati (sa nounou) tous les matins, 5 jours par semaine, et je le récupère le soir vers 18h. Nous avons tout de même de la chance car quand on pense aux parents qui travaillent de nuit, ou encore dans le commerce, mais aussi qui travaillent dans des grandes villes comme Paris, nous avons nous cette chance d’être à partir de 18h ensemble et de pouvoir profiter les uns des autres. Je les plains du plus profond de mon cœur, et malheureusement, la plupart sont dans cette situation sans avoir le choix.

Rien que l’idée qu’il se cognera toutes les garderies dès qu’il aura l’âge d’aller à l’école maternelle me rend malade, mais bon, comme beaucoup, il faut faire avec quand aucune autre possibilité s’offre à vous. Il faut bien gagner sa vie afin de pouvoir lui offrir ce dont il a besoin ce petit chéri d’amour.

Les jours où mon petit est malade, je passe automatiquement devant l’école maternelle car le médecin de mon village se trouve à côté, et là, je vois je ne sais combien de parents en train d’attendre devant l’école que leurs progénitures viennent leur faire un câlin, et il est 15h40 !!! Mais comment font-ils ? Vous n’allez pas me dire que tous ces parents, hommes et femmes confondus, sont soit infirmiers, soit travaillent en équipe du matin, soit en arrêt… et j’en passe ??? Non, dans le lot, il y a beaucoup de parents au foyer.

Mais comme je les envie !!!! je donnerais cher pour pouvoir être à leur place, avoir mon petit le plus souvent possible avec moi, pouvoir lui faire le « steak frite » du mercredi midi, l’emmener au sport et autres activités, et ne pas être dans la m***e quand petit chou est malade et qu’il faut l’emmener au doc à n’importe quelle heure de la journée. Mais oui, c’est ça, c’est bien un peu de jalousie qui fait son apparition.

D’un autre côté, rester à la maison toute la journée et n’avoir que des discussions avec son enfant, est ce que je supporterais ? Mais bien sûr que non !!! En 2014, j’ai été alitée de mars à juin (la naissance de mon fils) puis j’ai repris le boulot qu’en octobre 2014. je vous laisse faire le calcul du nombres de jours à regarder par ma fenêtre et n’avoir comme seule compagnie mes collègues par sms, la TV, et le petit chou qui faisait sagement dodo. Oui au foyer, mais quand les enfants sont à l’école, lol.

Si j’avais la possibilité de faire réellement ce que j’aime, évidemment on met de côté la question impôt, revenus réguliers… je serai free-lance en tant que dessinatrice pour livre d’enfants, designer d’espace voir wedding-planner  ! Là j’aurais vraiment l’impression d’avoir « une vie de rêve ». Mon homme tous les soirs à la maison, du travail dans mon bureau cocon, et à la dispo de la vie de mes enfants… Tout le monde a bien le droit de rêver non ?

En attendant je me lève tôt demain matin (Oui 7h je sais je ne suis pas à plaindre) donc je vous souhaite à tous et à toutes une très belle soirée.

Mais, vous ne m’avez pas dit, et vous c’est quoi votre vie (simple) de rêve ?

**Charlène**

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 Commentaires

Gwen 24 octobre 2016 at 22 h 18 min

Ton article me parle énormément. Je travaille à temps plein aussi et à Bruxelles alors que j’habite à 1h de transport en commun de mon lieu de travail. J’ai la chance de pouvoir télétravailler quand j’en ai besoin et, ces jours là, je vais conduire ma fille à l’école et la rechercher. Et quand je vois les parents de sa classe qui le font chaque jour, je les envie… beaucoup… Maintenant, sa meilleure amie va à la garderie aussi, ce qui fait ma poulette râle si je viens la chercher plus tôt donc je culpabilise moins 😀

Répondre
juste1maman 24 octobre 2016 at 22 h 22 min

C’est super de pouvoir emmener son travail un peu chez soi!!! Je t’envie 🙂 effectivement, j’attends avec impatience l’école pour moins culpabiliser de ne pas pouvoir m’occuper de lui, en croisant les doigts pour que comme ta fille, il ne veuille pas me voir les soirs 🙂 (les mamans sont dingues!!!). En tout cas merci pour ton commentaire, belle soirée à toi et tes proches.

Répondre
Charlotte 25 octobre 2016 at 9 h 15 min

Si moi je travaille, enfin pas tout de suite car je suis en congé maternité. Je travaille en décalé soit 7h30-15H15 soit 12h30-20h15 et j’ai une demi heure de trajet. Mon ainé allait chez la nounou de 9h à 16H30 quand je suis du matin et de 11H30 à 18H30 quand je suis du soir. Ca demande une vraie gymnastique familiale, le papa fait soit le matin soit le soir. Maintenant, on a la petite qui prendrait ces horaires et le grand à l’école.
Pour autant, j’adore mon boulot et moi je ne peux pas le transporter à la maison (infirmière en psychiatrie). Je ne vois pas à la maison.

Répondre
juste1maman 25 octobre 2016 at 9 h 34 min

Whouaou infirmière en psychiatrie ce n’est pas un métier facile du tout…effectivement, pas transportable chez soi 🙂 J’ai cette chance d’avoir des horaires qui ne changent pas et le papa non plus, Ouf ! Je te souhaite beaucoup de courage alors, car il en faut pour tout ça. Belle journée à toi.

Répondre

Laissez un commentaire